LE MUSEE IMAGINAIRE


L'IMAGE DE L'OEUVRE

Retable des Antonins - Le 

martyre de Sainte Catherine

© coll. Musées de Chambéry


précédent suivant

INFORMATIONS SUR L'OEUVRE

Jacquelin de Montluçon (Bourges 1467-1505)
Retable des Antonins, le martyre de Sainte Catherine, 1496-1498

Peinture sur bois
Largeur : 97 cm, hauteur : 79,1 cm

 

Sainte Catherine est popularisée en occident par la « légende dorée » de Voragine.
Elle est rattachée à la ville d’Alexandrie, où elle défie 50 docteurs. C’est aussi la fiancée mystique du Christ. Elle est considérée au moyen-âge comme très efficace, pour exaucer les demandes auprès de son fiancé.
Parmi les nombreux supplices infligés à la sainte, les artistes ont choisi de préférence celui des roues dentées.

LE LEXIQUE DE L'OEUVRE

Aucun mot n'est rattaché à cette oeuvre.

QUESTIONS - REPONSES



LES QUESTIONS SUR L'OEUVRE

Il n'y a pas de questions pour l'instant.