LE MUSEE DANS LA CITE

LE PROJET DE RENOVATION

Présentation du projet

Le projet proposé par les architectes Catherine Frenak et Béatrice Jullien fera évoluer pour la deuxième fois vers une fonction uniquement muséale, l’ancienne grenette surélevée en 1889 qui abritait la bibliothèque et le musée des beaux-arts.

Ce nouveau projet propose une relecture du bâtiment en partant de sa structure d’origine ; une grande nef toute en longueur, avec des ambiances différentes pour chaque étage. Le rez-de-chaussée présente un aspect massif, avec des piliers en pierre et un plafond en croisée d’ogive. Le premier niveau donne une impression de bâtiment industriel avec ses colonnes métalliques, type Eiffel, et le deuxième niveau, à l’origine éclairée par une verrière zénithale est aujourd’hui un espace sous coque, sans ouverture vers l’extérieure.


musee-projet-de-renovation-rez-de-chaussée


Le nouveau dispositif propose au rez-de-chaussée un espace d’accueil avec une boutique, un vestiaire et une cafétéria. A ce niveau se trouveront également une salle de conférence, l’artothèque et un espace de présentation pour les expositions semi-temporaires.

L’étage intermédiaire, plus facilement modulable, sera consacré aux expositions temporaires alors que la collection permanente se développera, plus largement qu’aujourd’hui, au dernier étage où une mezzanine offrira une augmentation de la surface d’accrochage.

Ce projet permettra en revenant à la structure de départ, de redécouvrir en toiture la verrière zénithale du XIX siècle et d’intégrer la lumière naturelle dans l’éclairage des collections.


musee-projet-de-renovation

Les architectes

Catherine Frenak et Béatrice Julien sont les architectes en charge du dossier. Elles sont deux architectes associées installées à Paris. Ces deux architectes interviennent essentiellement sur des projets culturels, souvent rattachés à un contexte historique tels qu'une bibliothèque pour la Ville de Paris, le musée de l’armée dans l’hôtel des Invalides à Paris, un musée d’art religieux à Paray le Monial.

L’ancienne « grenette », socle du bâtiment actuel, surélevée au XIXème siècle pour devenir musée-bibliothèque, est remodelée en totalité pour permettre le redéploiement du musée.

Pour cela, les architectes ont tiré parti des qualités du lieu : en affirmant sa position dans la ville grâce à un accès largement ouvert sur la place du palais ; en s’appuyant sur la clarté de la trame structurelle de l’édifice ; en exploitant la diversité des trois plateaux aux climats différenciés; et enfin, en remodelant la lumière zénithale des toitures.

En effet, ce dernier point peut sembler essentiel pour un musée où la peinture a une place dominante : la lumière zénithale offre d’irremplaçables nuances, permet un modelé et une souplesse qui donne vie aux tableaux - notamment aux grands formats nombreux dans la collection. La présence de verrières peut être repensée entièrement en fonction des critères muséographiques actuels.

Calendrier

Décembre 2005 :
Le Projet Scientifique et Culturel du musée des beaux-arts rédigé par le conservateur, est adopté en conseil municipal. Ce document définit la politique globale du musée en matière de conservation des collections et de diffusion auprès des publics. Il choisit, explicite les orientations du musée et définit les moyens nécessaires à leur mise en œuvre.

Novembre 2006 :
Validation du PSC par la Direction des Musées de France et lancement du programme technique et architectural.

Décembre 2006 :
Concours d’architecture.

Janvier 2007 :
Jury de concours en mairie pour désignation de 5 candidatures d’architecte.

Juillet 2007 :
Choix du cabinet Catherine Frenak et Béatrice Jullien.

6 janvier 2008 :
Fermeture au public.

Janvier à avril 2008 :
Déménagement du bâtiment, collections et matériels.

A suivre prochainement...



Retour